Coup de gueule

Je bénis chaque jour de savoir mon fils en crèche quand je vois les nounous assises sur les bancs et passant leur temps à discuter , téléphoner, sans se préoccuper des enfants.  Je juge peut-être hâtivement sur le peu que je vois mais le peu que je vois m’inquiète pour tous mes petits dont elles ont la charge.

Je pense notamment à cette petite fille marchant à peine qui errait sur la place, au vélo qui l’a effleuré et à une maman qui l’a prise dans ses bras à la recherche de ses parents. C’était une nounou, et pas du tout gênée d’avoir laissé la petite sans surveillance.
La maman aussi scandalisée que moi me dit aussi que la petite avait une couche bien pleine…
Et puis ce petit garçon qui ne cessait de dire j’ai faim. Il en fallut du temps avant qu’on l’écoute. ..
Bref je ne veux pas critiquer mais je suis juste soulagée de savoir mon petit dans un espace encadré. Je le retrouve souriant et il arrive heureux à la crèche
Les puer. sont vraiment sympas et les petits copains aussi (bon ils ne sont pas encore à l’âge de bagarres …)

image

Lectures de mai

Deux nouveaux livres dans notre bibliothèque :

Capture d’écran 2015-05-29 à 16.33.10  Capture d’écran 2015-05-29 à 16.33.24

Parmi les dernières trouvailles, il y a cet album acheté pour ses dix mois : Après de Laurent Moreau (éditions Hélium). Pas du tout pour un tout petit, mais il aime beaucoup. Bon son grand jeu du moment, c’est surtout de tourner les pages. Après s’être installé et avoir choisi son livre et m’avoir dit « ata » que je traduit par « tiens ». Voilà c’est lui qui décide quel livre et qui donne le rythme ! Ce livre est riche en graphisme et sa palette de couleurs très particulière. Un peu comme un livre des années 50. Il n’y a pas vraiment d’histoire, donc on brode un peu comme on veut. Et j’adore le mot de la fin : « et après ? Avant après, il y a maintenant ».

Capture d’écran 2015-05-29 à 16.26.07

J’essaye de ne pas faire trop de folies, mais là, j’a craqué pour Amélie et le poisson de Helga Bansch (éditions Talents hauts). Ce sera le livre de ses 11 mois. Encore une fois, c’est le trait de l’auteure qui m’a attirée. Des dessin au crayon avec des couleurs légères. Très doux, et en même temps très enlevé, grâce à une mise en page dynamique. L’histoire est touchante. Celle d’une petite fille qui va capturer son ami le poisson pour le garder près d’elle mais elle comprendra vite combien il est malheureux dans son bocal. En le remettant à la mer, elle croit le perdre, mais non.